Le blog Visites - Spectacles

Anecdote : Héloïse et Abélard, LE couple tragique du Moyen-Âge

Un couple tragique au Moyen-Âge

Quand on parle d’amour tragique, on évoque souvent des couples fictionnels comme Roméo et Juliette, Tristan et Iseut, ou encore, plus rarement, Paul et Virginie… Mais saviez-vous qu’à Paris, au XIIe siècle, un couple au destin tragique s’est réellement aimé ?

Chez Visites-Spectacles, vous l’aurez compris, on aime vous faire vivre l’Histoire, vous surprendre ou vous émerveiller. Alors, forcément, nous avons décidé d’en apprendre un peu plus sur ce couple surprenant formé au Moyen-Âge…

Les anecdotes curieusinutiles
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Un amour démesuré… Mais surtout interdit !

Héloïse et Abélard vivent dans le Paris du XIIe siècle, sous le règne du roi Louis VI. Pierre Abélard, issu de la noblesse, est un éminent professeur et brillant intellectuel. Il enseigne la théologie à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chanoine Fulbert lui confie l’éducation de sa nièce, Héloïse, alors âgée de dix-sept ans.

Héloïse et Abélard ont seize ans d’écart mais surtout la même éducation religieuse qui les astreint à réfréner tout rapport amoureux. Pourtant, l’amour croît entre l’esprit le plus puissant de son époque, et son éblouissante élève.

Héloïse et Abélard
Héloïse et Abélard : opéra-comique en 3 actes / texte de Clairville, William Busnach, 1872.

La passion les consume : Héloïse tombe enceinte, hors mariage. Les deux amants se réfugient alors en Bretagne où naît leur fils Astrolabe.

Abélard paye le prix fort de cette union interdite : il est émasculé par un homme de main de Fulbert.

Où est la très savante Héloïse, pour qui fit émasculé puis se fit moine Pierre Abélard à Saint-Denis ? C’est pour son amour qu’il souffrit cette mutilation...

Séparés... Mais lettrés !

Séparés, Abélard devient moine à l’abbaye Saint-Denis et donne des cours de philosophie, tandis qu’Héloïse, première femme de lettres d’Occident, est appelée comme première abbesse au couvent du Paraclet, en Champagne.

Ils entament une correspondance en latin où s’exprime un amour immodéré et une admiration intellectuelle intacte…

Abélard meurt en 1142. Héloïse réclame alors sa dépouille afin de l’enterrer dans l’Abbaye du paraclet en Champagne. Lorsqu’elle disparaît à son tour en 1164, la légende dit que sa volonté d’être déposée dans le tombeau de son mari fut respectée, et qu’Abélard étendit les bras pour la recevoir et les ferma, la tenant embrassée à jamais.

Et le Père-Lachaise dans tout ça ?

Pour continuer à célébrer cet amour né il y a dix siècles, vous pouvez vous rendre sur le tombeau qui les réunit à nouveau, et pour toujours, au Père-Lachaise. En effet, les dépouilles du couple y ont été transférées en 1817.

Alors, qu’attendez-vous pour vous rendre au Père-Lachaise ? Il s’avère, très justement, que notre visite-enquête L’Enquête du Père Lachaise vous fera déambuler entre quelques tombeaux… Peut-être y croisez-vous celui d’Héloïse et Abélard !

Tombeau Héloïse et Abélard
Tombeau d'Héloïse et Abélard, Eugène Atget.

Ce tombeau, œuvre du sculpteur Alexandre Lenoir, n’est d’ailleurs pas le seul endroit dans Paris rappelant leur amour. Si Héloïse, contrairement à Abélard, n’a pas été retenue dans la liste des intellectuels français statufiés dans la cour du Louvre, son médaillon et celui de son amoureux figurent côte à côte, 9 quai aux Fleurs, dans l’Ile de la Cité.

Alors, connaissiez-vous cette histoire ? Dites-nous en commentaire !

Psst ! Un dernier mot pour la fin ! Notre nouvelle visite-enquête EnQuête d’Amour à Saint-Germain-des-Prés n’est pas sans rapport avec cette histoire… On vous laisse deviner pourquoi 😉 !

Laisser un commentaire